Le Club Génération Industrie

QUI SOMMES-NOUS ?
Un réseau d’intelligence collective et de solidarité entre TPE, PME et groupes industriels sur les enjeux de GPTEC qui s’enrichit de la contribution de ses membres.

 ORGANISATION DU CLUB
Le CGI donne aux entreprises et aux acteurs de l’emploi la possibilité de participer tout au long de l’année à une ou plusieurs actions selon leurs besoins, leurs intérêts et leurs disponibilités. Le CGI adapte son plan d’action au plus près des besoins et permet de suivre et de bénéficier des résultats des différents groupes de travail lors de comités de pilotage biannuels.

 OBJECTIFS DU CLUB
Le CGI permet de construire collectivement des process et des outils RH destinés à anticiper l’évolution des métiers et des compétences. Le CGI accompagne les entreprises dans l’expérimentation de modèles RH et de solutions innovantes et opérationnelles pour répondre à des besoins non satisfaits de GPTEC.

 NOS ATELIERS RH
Les ATELIERS RH du CGI donnent l’opportunité d’échanger des savoir-faire, des outils et bonnes pratiques RH entre entreprises et acteurs de l’emploi sur des thématiques répondant à leurs enjeux.

Les actions mises en place

Le club Génération Industrie agit en transversalité des 6 familles industrielles.
Les groupes – projets menant les actions concrètes sont copilotés par les entreprises et les acteurs de l’emploi.

ACTION 1

Ouvrir aux conseillers à l’emploi les portes des entreprises et susciter des échanges concrets et pragmatiques avec les services RH : les Ateliers-visites au cœur de l’industrie

Depuis 2017, les entreprises du Club Génération Industrie ouvrent tour à tour leurs portes aux conseillers emploi, insertion, orientation à l’occasion des Ateliers-visites au cœur de l’industrie.

Ces visites permettent aux conseillers participants de découvrir les entreprises industrielles du territoire : leur activité, leurs processus de production, l’environnement de travail des salariés, les métiers en tensions, etc …

Cette rencontre avec les DRH, les salariés de l’entreprise leur permettent d’échanger sur les spécificités des métiers et les prérequis de recrutement en termes de savoir, savoir-faire et savoir-être.

L’objectif de ces visites : permettre aux conseillers d’avoir une meilleure connaissance des métiers en tension dans les entreprises industrielles locales afin d’identifier et d’orienter les candidats potentiels.

Chaque entreprise réalise un Portrait Compétences afin de permettre à tous les conseillers du territoire de bénéficier d’un outil synthétisant des informations clés « Recrutement/métiers en tension » présentées le jour de l’atelier-visite.

Pour participer aux prochains ateliers-visites, il suffit de compléter le formulaire d’inscription correspondant à l’atelier souhaité.

ACTION 2

Attirer les jeunes vers l’industrie

Copilotage : Céline Bergel, BLUE PAPER, Katia BECK, CCI et Nadine Sigolet, RECTORAT.

→ Visites-découvertes au coeur de l’industrie pour les collégiens, les lycéens et enseignants
Objectif : permettre aux jeunes de découvrir l’industrie et de s’y intéresser à travers des visites adaptées, ludiques, interactives et innovantes.

→ Stages de 3ème
Objectif : développer les stages d’observation de 3ème dans les entreprises industrielles, en accompagnant les chefs d’entreprises et les RH dans l’accueil des stagiaires et dans l’organisation de stages à la fois intéressants et interactifs pour le stagiaire.

→ Vidéos de promotion des métiers de l’industrie auprès des jeunes
Ces vidéos disponibles sur Youtube et les réseaux sociaux de la Maison de l’Emploi de Strasbourg sont des outils pédagogiques mis à la disposition des établissements de formation, conseillers d’orientation et des entreprises pour favoriser l’orientation des jeunes vers les métiers de l’industrie.

ACTION 3

Parcours d’intégration durable

Copilotage : Violaine DAUGER-NEUTZNER, HEINEKEN, Laure MICHEL, ACTIONS RH, en partenariat avec RAFAL, l’ANDRH et la FIA.

Alors que les recrutements s’accélèrent, notamment dans les métiers de la conduite de ligne et de la maintenance, la fidélisation des équipes, qui commence dès l’intégration, constitue un enjeu stratégique pour les entreprises industrielles. Afin d’accompagner les sociétés désireuses d’optimiser leurs process d’intégration, une expérimentation in situ a été lancée en 2017 au sein de la Brasserie Heineken de Schiltigheim, avec pour perspective de développer des outils transposables aux entreprises du secteur. La modélisation de cette démarche a permis de concevoir un book RH, décrivant une proposition de méthodologie pour mettre en oeuvre un parcours d’intégration efficace. Comprenant des fiches techniques, des illustrations des pratiques Heineken et des outils que les entreprises pourront adapter à leurs contextes, ce book a été présenté durant un atelier co-organisé en partenariat avec l’ANDRH, la FIA et RAFAL, témoignant ainsi de l’intérêt transversal porté par les entreprises du territoire à la thématique de l’intégration.

ACTION 4

Stratégies d’attractivité des TPE/PME

Copilotage : Frédérique KARMANN, LABORATOIRES BTT, Sébastien LEDUC et Monique JUNG, ADIRA, et Hélène BOUR, DAONNA CONSEIL. Action menée en coordination avec le club Carrière de l’Adira.

Objectif : les TPE/PME rencontrent des difficultés de recrutement sur des profils techniques et souffrent d’un problème d’attractivité vis à vis des candidats, voire de fidélisation de leurs collaborateurs.
L’objectif de ce groupe de travail est de créer et de développer pour les TPE/PME industrielles une boite à outils commune de bonnes pratiques et de solutions RH contrebalançant notamment une offre de rémunération éventuellement plus basse que dans les grands groupes.

Parallèlement à ces ateliers, un groupe de travail « Benchmark Politique de Rémunération » démarré en décembre 2018, propose de mener une étude comparative sur les politiques de rémunération pratiquées par les entreprises industrielles locales. Ce benchmark s’intéresse, à titre expérimental, au poste de « technicien de maintenance », et pourra être déployé ultérieurement sur d’autres postes.

Au travers de ce groupe de travail, des partages de bonnes pratiques et des réflexions interentreprises permettent de  dégager des pistes d’actions concrètes autour de l’attractivité des TPE/PME et de la fidélisation des collaborateurs. ces bonnes pratiques seront réunies sous forme de fiches pratiques à l’intérieur d’un Book RH.

ACTION 5

Répondre aux besoins en compétences
et en qualifications dans la maintenance

Copilotage : En cours de construction.

Objectif : mettre en réseau les centres de formation interne des entreprises industrielles et les centres de formation professionnelle (CFA, AFPA, IUT, etc.) afin de pouvoir proposer une réponse juste-à-temps aux besoins de formation des salariés de TPE et des demandeurs d’emploi dans la maintenance.

Un premier projet de formation inter-entreprise aux métiers d’opérateurs de maintenance industrielle et de technicien de maintenance est en cours de création.

Outils du Club Génération Industrie

Ateliers-visites

Portraits compétences

FAIRBELLE

Tarifold

FEHR

Cristal Union

Heineken

LOHR

Lana Papiers

Cafés Henri

MECASEM

GAGGENAU

Laboratoire BTT

Blue paper

NLMK

Les entreprises

Les acteurs du développement économique, de l’emploi et de la formation